COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

A Niort, une quinzaine de salariés indépendants ont occupé le RSI

A Niort, une quinzaine de salariés indépendants ont occupé le RSIA Niort, une quinzaine de salariés indépendants ont occupé le RSI

Une centaine de salariés du RSI ont été délogés par les manifestants lundi vers 16h00 "endéclenchant l’alarme, ce qui a entraîné l’évacuation des personnels", a-t-on indiqué de source policière. Les manifestants, après avoir accroché des banderoles sur le toit de l’immeuble, ont ensuite "quitté d’eux-mêmes les lieux" à 06h00 du matin mardi, a-t-on ajouté.

"Depuis trois ans nous avons tout essayé", a déclaré à l’AFP le porte-parole de ce mouvement de travailleurs indépendants qui dépendent de ce régime spécifique de sécurité sociale créé en 2006, évoquant des distributions de tracts, des rencontres avec des élus et même une marche de 500 km pourattirer l’attention sur leurs difficultés.

Selon Sauvons nos entreprises, le système commun de recouvrement des cotisations mis en place entre le RSI et les Urssaf a entraîné des dysfonctionnements de nature informatique insurmontables pour certains avec par exemple des retards de plusieurs mois pour les versements de pensions.

"On lance un cri de détresse. On ne peut plus rester sans rien dire. On vient chez nous, au RSI, pour faire comprendre aux politiques qu’ils doivent arrêter de faire la sourde oreille. On est face à un mur", a ajouté le porte-parole, Pascal Geay, un ancien plaquiste.

"Les cotisations nous mangent 54 % de nos revenus et on ne peut pas discuter ou on nous envoie l’huissier. A une de nos adhérentes, le RSI réclame 12.000 euros de régularisation pour qu’elle puisse toucher 9 euros par mois de retraite ! ", avait-il déclaré aussi la veille au Courrier de l’Ouest.