COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

BTP/industrie : le compte pénibilité mis en oeuvre, mais difficilement

BTP/industrie : le compte pénibilité mis en oeuvre, mais difficilementBTP/industrie : le compte pénibilité mis en oeuvre, mais difficilement

Interrogées par OpinionWay en mars pour le compte de HR Consultancy Partners , 503 entreprises de 50 salariés et plus ont donné leur avis sur le dispositif pénibilité, entré en vigueur au 1er janvier 2015 pour quatre premiers critères (travail de nuit, répétitif, en horaires alternants ou milieu hyperbare).

Au sein des entreprises concernées par le dispositif (59%), près de neuf sur dix (88%) l’ont mis en oeuvre ou sont en train de le faire, selon l’étude, publiée jeudi.

Parmi elles, la moitié (51%) a jugé la mise en place du dispositif "difficile", en raison de sa "complexité administrative" surtout, mais aussi du "manque de temps àconsacrer, voire du manque de moyens humains dans l’entreprise".

Les six facteurs de pénibilité restants (postures pénibles, manutentions manuelles de charges, agents chimiques, vibrations mécaniques, températures extrêmes, bruit) devront être pris en compte au 1er juillet.

Selon la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, 500.000 personnes ont accumulé des points en 2015 sur leur compte pénibilité. Cette mesure, issue de la réforme des retraites de 2013, vise à permettre aux salariés du privé ayant exercé des métiers pénibles de cumuler des points afin de partir plus tôt à la retraite, se former ou travailler à temps partiel.

jta/cel/pad