COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Budget de la Sécu : avis défavorables de l’Assurance maladie et de l’Assurance vieillesse

Budget de la Sécu : avis défavorables de l’Assurance maladie et de l’Assurance vieillesseBudget de la Sécu : avis défavorables de l’Assurance maladie et de l’Assurance vieillesse

Ces avis ne sont que consultatifs.

Le vote du conseil de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés s’est traduit par par 15 voix contre (CGT, CGT-FO, Medef, CGPME), 8 voix favorables (dont CFDT, CFTC, UNAF et Ciss), 6 prises d’acte (CFE-CGC, FNMF, Fnath) et 4 abstentions (dont UPA et UNAPL), selon un communiqué.

Le Conseil de l’Union descaisses d’assurance maladie (Uncam) a recensé 10 voix contre (RSI, CGT, CGT-FO, Medef, CGPME), 5 voix pour (MSA, CFDT, CFTC), 1 prise d’acte (CCE-CGC) et 1 abstention (UPA).

Le patronat (Medef et CGPME) a dénoncé des résultats et prévisions en "trompe l’oeil", le gouvernement promettant un quasi-retour à l’équilibre du régime général (maladie, vieillesse, famille, accident du travail) de la Sécurité sociale, tout en relevant l’objectif des dépenses d’assurance maladie, a-t-on indiqué à la Cnamts.

Il a aussi "déploré l’absence de réformes structurelles", selon la même source.

FO et CGT ont estimé que l’hôpital allait "trinquer" avec les 845 millions d’euros d’économies prévues en 2017 (sur 4 milliards d’économies au total pour l’assurance maladie), a-t-on ajouté.

Le conseil d’administration de la Cnav a également rendu unavis défavorable "par 17 voix sur 29 suffrages exprimés", a indiqué l’Assurance retraite sur son compte Twitter.

Le Medef a estimé qu’il fallait reculer davantage l’âge de départ à la retraite, tout en dénonçant le poids des cotisations sur les entreprises, a rapporté à l’AFPGérard Rivière, président (FO) du conseil d’administration de la Cnav.

La CGT et FO ont quant à elles souligné que salariés et retraités "avaient payé le prix du retour à l’équilibre" de la branche vieillesse, excédentaire en 2016.

Mais les "motivations négatives étaient essentiellement assises sur des appréciations concernant les autres branches" de la Sécu, en particulier l’Assurance maladie, a estimé M. Rivière.

Mardi, le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) avait émis un avis favorable sur le projet de budget de la Sécu, qui table sur un déficit du régime général de 400 millions d’euros, contre 3,4 milliards en 2016.