COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Des syndicats dénoncent la paupérisation grandissante des retraités

Des syndicats dénoncent la paupérisation grandissante des retraitésDes syndicats dénoncent la paupérisation grandissante des retraités

"Nous sommes pessimistes sur l’évolution des choses, il est donc nécessaire de réagir maintenant, à un an des élections", a expliqué Didier Hotte, secrétaire général adjoint de l’UCR-FO, lors d’une conférence de presse au siège de Force ouvrière.

L’intersyndicale , s’inquiète de la baisse de pouvoir d’achat des personnes âgées et dénonce le gel des pensions, ainsi que la mise en oeuvre de mesures fiscales "régressives" (hausse de la CSG, TVA, Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie...).

"Le pouvoir d’achat des retraités s’effrite, ils tombent de plus en plus dans la pauvreté", a regretté Jean-Pierre Floret de la CGT. "Le prix des patates a augmenté de 30% cet été, combien de retraités ont pu manger cinq fruits et légumes" par jour ?, s’est-il interrogé.

Selon l’Insee, le taux de pauvreté chez les retraités a augmenté, passant de 7,7% en 2012 à 7,9% en 2013, soit plus d’un million de personnes, alors qu’il a reculé pour le reste de la population.

Les neuf syndicats (CGT, UCR-FO, CFTC, CFE-CGE, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble), ont signé une lettre adressée le 9 septembre à la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, où ils font part de leurs revendications et demandent à être reçus "dans les meilleurs délais".

"Le calcul cynique de la réforme de 2013 (réévaluation des retraites au 1er octobre et non plus au 1er avril, ndlr) tout comme le décret Balladur (indexation des pensions sur l’indice des prix, ndlr) ont conduit à un appauvrissement des retraités", a dénoncé Michel Salingue (FGR-FP), demandant le retour à l’indexation des pensions sur l’évolution des salaires.

L’intersyndicale appelle à manifester le 29 septembre à Paris, de Montparnasse au ministère dela Santé dans le 7e arrondissement.