COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Financement de la dépendance : de nombreuses inégalités entre départements (étude)

Financement de la dépendance : de nombreuses inégalités entre départements (étude)Financement de la dépendance : de nombreuses inégalités entre départements (étude)

Selon l’étude de "Cap retraite", unorganisme qui conseille les familles en quête d’une maison de retraite, trois départements ruraux, l’Aveyron, la Creuse et le Gers, sont ainsi ceux où les budgets alloués à l’APA pèsent le plus lourd dans les budgets généraux : respectivement 14,86%, 13,72% et 13,58% alors que la moyenne nationale se situe à 7,8%.

Ces chiffres correspondent avec la hausse de la dépendance dans ces départements, à la fois vieillissants, en baisse démographique et à faible potentiel fiscal.

C’est là que les proportions de personnes âgées dépendantes, sur l’ensemble des 60 ans et plus, sont les plus élevées de France avec respectivement 12,8%, 11,7% et 11,2% .

"Il y a un véritable +effet ciseaux+ de façon structurelle", estime Bernard Lasry, fondateur et président de "Cap retraite".

"Plus un département est vieillissant, en perte de vitesse démographique, plus les revenus des habitants sont faibles, plus le coût de l’APA va peser sur le budget", poursuit-il.

A l’inverse, les Yvelines, l’Essonne et les Hauts-de-Seine consacrent moins de 5% de leur budget au financement de la dépendance, malgré un nombre absolu plus élevé de bénéficiaires de l’APA.

L’étude révèle que les départements au plus faible potentiel fiscal ne sont pas en mesure de faire face au coût de l’APA, avec une situation particulièrement critique pour la Creuse, l’Aude et la Vienne. Ce coût est en hausse puisqu’il doit doubler d’ici à 2040.

En outre, c’est en Seine-Saint-Denis, dans la Creuse et dans le Cantal - où les revenus mensuels des foyers de retraités sont les plus bas - que l’APA aide les personnes âgées dépendantes de la façon la plus significative (plus de 30% de leurs revenus).

"Ce système se dérègle à tous les niveaux, il y de très fortes inégalités entre départements aussi bien au niveau du budget que des politiques de prise en charge de la dépendance", affirme M. Lasry, pour qui il s’agit d’une question à régler à l’échelle nationale.