COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Grève : la moitié des PME a subi une perte de chiffre d’affaires, selon la CPME

Grève : la moitié des PME a subi une perte de chiffre d’affaires, selon la CPME

Cette perte "dans la plupart des cas ne pourra pas être compensée dans les jours et semaines à venir", dans une période de fêtes de fin d’année pourtant "cruciale" pour de nombreuses entreprises car elle représente "une partie vitale de leur chiffre d’affaires", commente la CPME dans un communiqué.

L’organisation patronale a interrogé ses adhérents dans l’ensemble de la France entre le 6 et le 11 décembre. Sur les 920 chefs d’entreprises ayant répondu, 80% ont constaté au moins un impact du mouvement de grève sur leur entreprise.

49% ont ainsi subi une perte de chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’andernier, déjà affectée par le mouvement des +gilets jaunes+. Ce pourcentage monte à 58% dans le commerce.

Parmi les dirigeants de l’ensemble des PME qui ont répondu, 41% disent avoir perdu moins de 10% de chiffre d’affaires, un tiers entre 10% et 20%, et 26% ont perdu plus de 20%.

Le mouvement social a aussi d’autres impacts négatifs : près de la moitié des entreprises ont enregistré des retards de livraisons et 18% ont eu des problèmes pour s’approvisionner en carburant.

Cette situation intervient un an après le mouvement des +gilets jaunes+ qui avait déjà perturbé l’activité des entreprises, en particulier dans le commerce.

42% des dirigeants qui ont répondu à la CPME estiment que l’impact combiné de ces deux mouvements sociaux "met leur entreprise en danger".

Par ailleurs, si la grève contre la réforme des retraites devait se prolonger, 16% des entreprises craignent de devoir se séparer de certains salariés, tandis que 38% pourraient devoir réduire leurs investissements.

Jeudi, la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA), qui représente 30% du commerce de détail en France et 7% du PIB français, avait fait état dans un communiqué d’un recul de 15% du chiffre d’affaires pour les commerçants ayant des points de vente en centre-ville.

Les commerçants sont particulièrement touchés à Paris, où la grève dans les transports publics est la plus forte.