COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Hollande salue la politique de reconnaissance envers les personnes âgées

Hollande salue la politique de reconnaissance envers les personnesâgéesHollande salue la politique de "reconnaissance" envers les personnesâgées

"Cette loi est très importante", a déclaré François Hollande, lors d’une table ronde organisée à l’Élysée à l’occasion de la Semaine bleue, dédiée aux seniors. "Il nous convenait d’améliorer les prises en charge et de mettre en place une politique globale, une grande mobilisation, qui ne se réduisait pas qu’à l’amélioration de prestations".

Promulguée le 28 décembre 2015, la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement permet notamment une meilleure prise en charge financière des aides à domicile via l’Aide personnalisée à l’autonomie , gérée par les Conseils départementaux, et instaure pour les personnes aidant des proches âgés dépendants une "aide au répit" pouvant aller jusqu’à 500 euros par an.

La France compte actuellement 16 millions de Français de plus de 60 ans, contre 11 millions en 2000. Selon le chef de l’État, plus d’1,2 million de personnes, résidant à leur domicile ou dans un établissement, bénéficient de l’APA.

"L’État a fait son devoir", en mobilisant 650.000 millions d’euros de ressources additionnelles notamment financées par la Casa (contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie), taxe instaurée en 2013 sur les pensions des retraités imposables, a poursuivi M. Hollande, entouré de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, et de la secrétaire d’État chargée des personnes âgées, Pascale Boistard.

Mais "il faut aussi que les départements mettent en oeuvre ce qui a été décidé par la loi", a-t-il lancé, les invitant à "prendre en compte cette ressource qui leur arrive pour la redistribuer".