COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Le gel des retraites supérieures à 1.200€ est une usine à gaz de plus !

Le budget rectificatif de la Sécurité sociale, présenté mercredi en Conseil des ministres, entérine les baisses de cotisations accordées aux entreprises, mais aussi le gel des retraites et des aides au logement, de plus en plus contesté par les députés de la majorité.

Au rang des économies, la non-revalorisation des prestations sociales (retraites, logement, famille, invalidité), annoncée en avril par le Premier ministre Manuel Valls, devait initialement rapporter 1,7 milliard d’euros en année pleine.

La non-revalorisation, "à titre exceptionnel", des retraites supérieures à 1.200 euros et des aides au logement figure en revanche dans le budget rectificatif.

Ré-évaluation uniquement des petites retraites, une usine à gaz de plus !Ré-évaluation uniquement des petites retraites, une usine à gaz de plus !

Casse-tête pour l’administration, la revalorisation des petites retraites pourrait ne pas intervenir au 1er octobre 2014 pour des "raisons techniques", mais "tout retard sera compensé", assure le gouvernement.

Une autre usine à gaz pour 13 euros par mois !Une autre usine à gaz pour 13 euros par mois !

Des associations et des députés socialistes critiquaient depuis plusieurs semaines la non-revalorisation des pensions d’invalidité/accidents du travail.

Cette mesure concerne 1,2 million de bénéficiaires et représente un effort moyen d’environ 150 euros par an, soit environ 13 euros par mois.

Mardi, l’ensemble des députés socialistes se sont mis d’accord pour réclamer son abandon définitif dans le prochain budget, à l’automne.