COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Le nouveau placement épargne retraite proposé par l’AFG

L’AFG, Association Française de Gestion financière, est une organisation professionnelle regroupant les acteurs du métier de la gestion, qu’elle soit collective ou individualisée sous mandat. Dans son livre blanc sur l’épargne retraite, l’AFG précise les pistes de que pourrait être le futur placement épargne retraite pan-européen, en cours de conception à Bruxelles.

Retraite = chute des revenus

Les citoyens sont nombreux à se retrouver face à une chute trop importante de leurs revenus lors de leur retraite. Le système de pensions de base n’est pas suffisant, et seulement 25% des citoyens épargnent pour leurs vieux jours. Cette problématique n’est pas franco-française, tous les pays de l’Union Européenne l’affrontent.

PEPP : Placement épargne retraite pan-européen

Dans le cadre de la proposition d’un placement épargne retraite pan-européen, Bruxelles a demandé aux pays membres de fournir leurs propositions en la matière. Les solutions françaises ne sont pas légions, le PERP étant notre seul placement épargne dédié à la retraite ouvert à tous. L’assurance-vie restant un placement polyvalent, mais n’est en rien dédié à la retraite.

Eviter les écueils du PERP

Si le PERP est bien accessible à tous (salarié, TNS, fonctionnaire), il n’est cependant pas avantageux pour tous. En effet, le PERP permet d’obtenir une ristourne fiscale importante lors de sa phase d’épargne. Ce placement long terme n’est donc attractif que pour les contribuables réellement imposables. Or plus de la moitié des foyers fiscaux français ne paient pas d’impôt sur le revenu et sont donc hors avantage. Par ailleurs, la principale critique à l’égard du PERP reste sa sortie en rente viagère (à 80% minimum). Cette dernière nécessite un capital important pour servir des rentes faibles (il faut un capital de 100.000€ pour espérer percevoir 300€ de rente mensuelle, pour des hypothèses de marché moyennes. Mais un capital de 100.000€ c’est l’épargne de toute une vie pour les citoyens modestes !

Proposition de l’AFG, un mixte PERCO/PERP ouvert

Le produit imaginé par l’AFG se veut plus souple que le PERP actuel. Les versements seraient également libres, et le produit accessible à tous. Exit donc la ristourne fiscale. Si le capital resterait bien bloqué jusqu’à la retraite, la grande différence serait évidemment la sortie possible en capital lors de la retraite. Trois types de gestion classique (libre, pilotée ou sous mandat) seraient disponibles.

  • des versements libres, avec un plafond de 5.000 à 10.000€ par an

Les versements sur ce nouveau produit imaginé par l’AFG seraient libres jusqu’à un plafond annuel de 5000 à 10 000€. Si le total des versements n’atteint pas ce plafond, le différentiel pourrait être reporté sur les 3 années suivantes.

  • sortie en capital ou en rente

Au moment de la retraite, les fonds seraient disponibles sous forme de rente viagère ou d’un capital, des retraits partiels restant possibles au cours de l’épargne (comme dans un PERCO).

  • versement des ascendants possible

Par ailleurs, l’ouverture et l’alimentation de ce nouveau produit seraient possibles aux parents et aux grands-parents pour leurs enfants et petits-enfants.

  • Un fonds de long terme

Parallèlement, l’AFG propose la création d’un "fonds de long terme", éligible à ce nouveau produit. Ce fonds pourra investir en partie dans des actifs peu liquides à court terme (immobilier, infrastructures, titres de PME non cotées). Cela afin "de drainer des montants non négligeables vers le financement d’entreprises et d’actifs très utiles à la croissance économique" indique l’AFG.

  • Ouverture du PERCO aux fonctionnaires ?

En parallèle, l’AFG avance plusieurs propositions. La plus surprenante serait celle d’ouvrir le PERCO aux fonctionnaires. Ces derniers sont déjà les seuls à pouvoir bénéficier du seul fonds de pension en France qu’est la Préfon. Pour aller plus loin, l’AFG propose d’ouvrir tout simplement le PERCO à tous les salariés européens. Cette dernière mesure semble avoir du sens.