COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Réforme des retraites 2018 : la retraite universelle à points se met en marche sur la pointe des pieds

Réforme des retraites, un chantier de longue haleine

Voici une nouvelle réforme à laquelle s’attelle le gouvernement qui ne sera pas réglée en l’espace de quelques mois seulement. Si réformer les [a[retraites]a] semble, pour beaucoup, impossible en France, hormis quelques mesurettes de bricolage, çà et là, comme effectuées jusqu’à maintenant, l’équipe En Marche au pouvoir a bien l’intention de donner un grand coup de pied dans la fourmilière. La réforme passera par la refonte du système actuel, en tordant le cou aux régimes spéciaux de retraite et en instaurant une retraite universelle, toujours basée sur un système de répartition, mais à base de points. Pas facile.

La calendrier devrait courir jusqu’en 2025. Autant dire que l’équipe suivante au pouvoir aura toute latitude pour l’amender, ou pis encore.

Consultation des Français jusqu’au 25 octobre 2018

Jusqu’au 25 octobre, les internautes peuvent participer à la réflexion via un site internet, participez.reforme-retraite.gouv.fr , ou lors d’ateliers participatifs, le premier d’entre eux se tenant ce jeudi au ministère de la Santé.

Au final, tordre le cou aux régimes spéciaux de retraite

Viser l’équité et en finir avec peu ou prou la cinquantaine de régimes spéciaux de retraites, c’est l’objectif majeur pour la mise en place d’un système de retraite universelle. Pour aller vers un système de retraite à points, afin que toutes les cotisations soient équivalentes, de façon indifférente selon le statut, l’employeur, les conditions... Il sera bien difficile de mettre toute le monde d’accord, c’est bien pour cela que le gouvernement se met en marche sur la pointe des pieds.

Vers la suppression de l’âge légal de départ à la retraite

En proposant un système de retraite par points, l’enjeu est évidemment de faire sauter tous les verrous actuels. A commencer par l’âge légal de départ en retraite. Avec un système à base de points, il suffira d’avoir le nombre de points requis pour partir en retraite. Ceux qui ont un travail difficile auront donc nécessairement plus de points pour la même durée de travail, afin de pouvoir partir en retraite plus tôt. Mais d’un autre côté, le gouvernement ne souhaite pas effectuer une révolution, et devrait donc faire en sorte, avec ce système par points, que 62 ans, reste l’âge de départ en retraite pour la grande majorité des Français.

Au final, cela va-t-il vraiment changer quelque chose ? Oui, car les points seront universels, la conversion en euros sonnant et trébuchant sera la même pour tous, c’est bien là où le gouvernement veut en venir. Pour gérer par la suite le système, rien de plus simple.