COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Retraite complémentaire : les comptes de l’Arrco se sont dégradés en 2013

Retraite complémentaire : les comptes de l’Arrco se sont dégradés en 2013Retraite complémentaire : les comptes de l’Arrco se sont dégradés en 2013

Le résultat technique de l’Arrco s’élève à - 3,85 milliardsd’euros fin 2013, relèvent ces documents révélés par le quotidien L’Opinion et dont l’AFP a obtenu copie, contre 2,4 milliards en 2012.

Ce mauvais résultat est à mettre sur le compte du contexte économique difficile, et logiquement d’un montant de cotisations versées moins important, a indiqué à l’AFP l’un des administrateurs.

Toutefois, en incluant les transferts de solidarité, les dépenses de gestion et d’action sociale et surtout les produits financiers (placement des réserves), le déficit net est limité à 170 millions d’euros.

L’Agirc (cadresdu privé), dont le conseil d’administration est prévu mercredi, présente au contraire un déficit technique moins important fin 2013, à 3,27 milliards contre 3,63 milliards en 2012.

Mais au final, le déficit net de ce régime atteint 1,13 milliard d’euros.

Les partenaires sociaux, qui gèrent ces régimes, doivent se retrouver vendredi pour examiner les projections financières des années à venir et arrêter une date de négociation visant à combler les déficits.

Dans ce but et pour consolider la situation des régimes, syndicats et patronat ont déjà décidé en 2013 de limiter la revalorisation des pensions - qui intervient chaque année le 1er avril - en 2013, 2014 et 2015.

Ainsi les pensions versées par l’Agirc ont été gelées à partir du 1er avril, pour l’année 2014, de même pour l’Arrco, les partenaires sociaux ayant décidéde maintenir la valeur du point (qui sert à calculer les pensions) au même niveau que l’an passé.