COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Retraite : les mesures proposées par le rapport Moreau

Retraite : la France est face à un chamboulement démographiqueRetraite : la France est face à un chamboulement démographique

Au fil des années, le dispositif de retraite par répartition est devenu instable suite à 2 évolutions démographiques majeures.

Les départs nombreux à la retraite des baby-boomers (environ 900.000 naissances par an de la fin de la guerre à la fin des années 70) ainsi que l’allongement de l’espérance de vie (73,6 à 77,7 ans pour les hommes et 81,8 ans à 84,4 ans pour les femmes, entre 1994 et 2009).

Le rapport Moreau rendu publique aujourd’hui évoque 25 prochaines années difficiles pour financer les retraites avant un retour à la normale. Celui-ci préconise différentes mesures envisageables pour passer le cap, le gouvernement s’en inspirera probablement pour réformer le système dans les prochains mois.

Retraite : les propositions du rapport MoreauRetraite : les propositions du rapport Moreau

Le constat est clair, en 2020 le déficit de l’ensemble des régimes de retraites devrait atteindre les 20 milliards d’€. Le rapport moreau propose de faire au total 7 milliards d’économies (2/3 pour les actifs et 1/3 pour les retraités).

Les principales mesures du rapport Moreau sur les retraites :

  • Modification du calcul des pensions du public : le montant de la retraite ne serait plus calculé sur les 6 derniers mois mais sur une période allant de 3 à 10 ans, avec une petite intégration des primes.
  • Prolongation la durée de cotisation jusqu’à 44 ans : le rapport suggère une durée de cotisation de 43 ans pour les personnes nées à partir de 1962 et 44 ans pour celles nées à partir de 1966.
  • Diminution d’1,2 point du montant des salaires des actifs pour le calcul de la retraite, pendant les années 2014 à 2016.
  • En ce qui concerne les retraités :
  • la Commission conseille "une sous-indexation exceptionnelle à titre transitoire".
  • L’alignement du taux de la CSG sur celui des actifs, de 6,6% à 7,5%, de baisser l’abattement fiscal de 10% dont ils bénéficient comme les actifs au titre des frais professionnels en le portant à 7,5 ou 3%.
  • Fiscalisation des majorations de pensions (10%) accordées aux ménages ayant élevé trois enfants ou plus.
  • Création d’un "compte individuel pénibilité" : celui-ci permettra d’aménager les carrières des personnes exposées à des conditions de travail pénibles.
  • Mise à contribution des entreprises par le biais d’une hausse 0,1 point par an pendant 4 ans et à parts égales des cotisations retraite des employeurs et des salariés pour les salaires au-dessus du plafond de la Sécurité sociale.

Retraite : le rapport Moreau en PDF :

PDF - 621.3 ko
Rapport Moreau / Réforme des retraites 2013