COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Retraites complémentaires : l’accord Agirc-Arrco pénalisera les futurs retraités

Retraites complémentaires : l’accord Agirc-Arrco pénalisera les futurs retraitésRetraites complémentaires : l’accord Agirc-Arrco pénalisera les futurs retraités

Selon l’étude du COR citée par le quotidien, "un cadre né en 1959, voulant partir à la retraite dès qu’il a cotisé suffisamment longtemps au régime de base, perdra environ 14,5% de sa pension complémentaire".

Cette perte "s’accentuera au fil des générations pour atteindre plus de 17% pour un cadre né en 1990", et "les salariés non cadres y laisseront un peu plus, soit près de 18% pour la génération 1990".

L’étude, précise Le Figaro, porte sur deux "cas types" fictifs - un salarié et un cadre - permettant de "distinguer les ordres de grandeur des effets" de la réforme.

L’accord destiné à renflouer les caisses des régimes complémentaires Agirc et Arrco (tous les autres salariés), signé en octobre par trois syndicats (CFDT, CFE-CGC et CFTC), prévoit notamment une incitation à travailler plus longtemps via un système de bonus-malus et une moindre revalorisation des retraites.

Il vise 6,1 milliards d’économies à l’horizon 2020, ce qui limiterait le déficit des régimes à 2,3 milliards d’euros à cette date.