Assurance maladie : Craintes de hausse des cotisations pour les indépendants

Assurance maladie : Vers une hausse des cotisations pour les indépendants ?Assurance maladie : Vers une hausse des cotisations pour les indépendants ?

L’Union professionnelle artisanale (UPA) s’est alarmée lundi du "projet du gouvernement" d’augmenter les cotisations maladie des travailleurs indépendants dans le cadre du prochain budget de la Sécurité sociale pour 2013.

L’UPA s’inquiète dans un communiqué "du projet du gouvernement d’augmenter" les cotisations des artisans et commerçants indépendants "dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 qui est en cours de préparation".

L’Union précise que 60% des artisans et des commerçants de proximité sont des travailleurs indépendants relevant pour leur protection sociale du RSI, régime social des indépendants.

L’idée d’une hausse des cotisations au RSI avait été avancée par les socialistes durant la campagne présidentielle, au motif que les cotisations des indépendants sont inférieures à celles des salariés.

"Il convient de rappelerque le taux de la cotisation d’assurance maladie des travailleurs indépendants est inférieur à celui des salariés pour la bonne raison que l’assiette de calcul de leurs cotisations repose sur le bénéfice industriel et commercial et non pas sur les seuls revenus du chef d’entreprise", rappellel’UPA.

"Ainsi, en augmentant les prélèvements sociaux sur les bénéfices, le gouvernement prend le risque de freiner l’investissement qui est pourtant essentiel au développement de l’activité" alors que les entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité "sont déjà fragilisées par un environnement économique dégradé", juge l’organisation.

L’UPA rappelle en outre que François Hollande, lorsqu’il était candidat, s’était engagé à procéder à une "concertation préalable" sur le sujet.

Cette question ne peut être "traitée dans le cadre du PLFSS" mais doit "entrer dans la réflexion plus globale sur le coût du travail en figurant au menu des travaux du Haut conseil pour le financement de la protection sociale", selon elle.


Actualité suivantes :

<< Complémentaire santé : 90 % des français estiment être bien couverts | La taxe santé donne de la fièvre aux mutuelles >>