Prêts pour la généralisation de la complémentaire santé collective ?

Le point sur vos obligations

Votre entreprise ne dispose pas encore de mutuelle santé ? Vous devez choisir votre contrat parmi les solutions proposées sur le marché. Votre société dispose déjà d’une complémentaire santé collective ? Vous devez valider le caractère responsable de votre contrat.

Dans tous les cas, votre entreprise doit répondre aux obligations suivantes :

  • La couverture doit concerner tous les salariés.
  • La participation de l’entreprise doit être au moins égale à 50% des cotisations des salariés.
  • Le contrat doit respecter un socle de garanties défini : le « panier de soins minimum ».

Si vous ne respectez pas ces conditions, vous vous exposez à des risques importants : contrôles URSSAF, poursuites aux prud’hommes…

Vos 2 options pour choisir votre mutuelle santé collective

Votre but est de satisfaire aux obligations légales ? Vous choisirez probablement pour vos salariés la formule correspondant au panier soins minimum. Vous privilégierez ainsi la sécurité et les économies.

Mais vous pouvez offrir plus à vos collaborateurs, sans pour autant mettre au péril l’équilibre financier de votre entreprise… au contraire !

En effet, en optant pour une complémentaire plus étoffée, vous profiterez pleinement du double atout « motivation » et « fidélisation » que constitue la mutuelle collective : c’est une vraie valeur ajoutée pour votre entreprise ! Vous accéderez à des options supplémentaires pour adapter votre contrat au cas par cas, en augmentant les remboursements et/ou en ajoutant de nouvelles garanties.

Résultat : vos salariés bénéficieront d’une couverture sur mesure et d’un avantage social de premier plan, comme dans le cas de cette complémentaire santé collective très en vue.