COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Plan épargne retraite (PER) : prendre garde aux frais, c’est juste du bon sens !

PER : un succès important

Les PER affichent un succès considérable. L’encours de 8 milliards d’euros sur les PER a été dépassé. Souscriptions et collectes continuent de croitre très rapidement. Alors que toutes les offres de PER individuels ne sont pas encore disponibles, comme pour l’assurance-vie, il est proposé aux épargnants toute une multitude d’offres. Certaines offres de PER individuels sont effectivement très chargées en frais, d’autres affichent des frais faibles. La disparité est importante. L’épargnant doit, comme pour tout placement, étudier les frais avant de se lancer.

Si l’association de consommateurs passe au crible seulement 26 PER, les derniers proposés aux épargnants sont loin d’être les plus mauvais. Il existe de plus en plus de PER individuels sans frais sur les versements, proposant des frais de gestion parmi les plus bas du marché. La compétition afin de proposer les frais les plus réduits fait rage, pour le bénéfice des épargnants. Des frais sur versements affichés, très élevés, mais jamais payés !

Certains PER affichent des frais sur versement très élevés, mais évidemment, aucun épargnant ne paiera ce niveau de frais. Lors de la souscription, l’intermédiaire proposera une ristourne sur les frais affichés. Cette politique commerciale, surprenante, et très "ancienne école", semble toujours convenir aux réseaux de distribution pour lesquels les intermédiaires sont rémunérés sur une rétrocession de ces frais. Les constats portant sur les frais élevés des PER sont de fait biaisés et ne reflètent pas la réalité. Moyenne des frais des PER

PER individuels : Moyenne des frais pratiqués

Types de frais PER Montants moyens des frais (en %)

Frais sur versements2,49 % Frais de gestion sur fonds euros (1)0,85 % Frais de gestion sur unités de compte (1)0,70 % Frais de gestion (2)0,25 %

Étude portant sur les 35 PER individuels référencés sur le Guide de l’épargne sur la base des frais affichés dans la documentation des PER, et non réellement payés par les épargnants. (1) PER assurances uniquement. (2) PER compte-titres uniquement.

Les frais portant sur les rentes (encours de rentes ou versement des rentes - arrérage) ne concernent que les épargnants souhaitant opter pour une sortie en rentes. Or, la majorité des épargnants vise une sortie en capital. PER sans frais sur les versements

Évidemment les frais, comme en assurance-vie, sont à tous les étages pour ce placement. Il faut tout de même remarquer que la grande majorité des PER repose sur des contrats d’assurance-vie. Il est logique que l’on retrouve exactement les mêmes travers et la même disparité que pour le placement préféré des Français. Il faut se rappeler qu’en France, les plus mauvais contrats d’assurance-vie sont les plus souscrits...

A lire aussi : PER individuels : offres promos, primes de bienvenue, 1.300€ cumulés au 06 novembre 2020 (6 offres)

Souscrire plusieurs PER peut avoir a du sens !

Si vous pouvez opter pour une sortie de capital sur votre PER, vous pourrez également en prévoir un autre pour une sortie en rente. Ainsi, si une offre n’est pas favorable à un type de sortie, pour de frais sur arrérages trop élevés, vous pourrez épargner dans cette optique sur un autre PER plus avantageux.