COMPRENDRE

Comprendre l’épargne retraite

S'INFORMER
COMPARER

Retraites : Borne appelle les conducteurs grévistes à entendre les difficultés des usagers

Retraites : Borne appelle les conducteurs grévistes à "entendre les difficultés" des usagers

"Je pense d’abord aux usagers qui doivent se lever tôt, qui rentrent plus tard, qui peuvent être stressés parce qu’ils ont des enfants à récupérer, à la crèche ou à l’école. Je veux dire aux conducteurs de la SNCF et de la RATP plus des trois quarts des conducteurs ne serontpas concernés par la réforme. Je les appelle à entendre les difficultés des Français", a déclaré la ministre sur C News.

Elle a une nouvelle fois jugé "irresponsable d’annoncer qu’on veut gâcher les vacances de Noël des Français", après que le secrétaire général de la CGT-Cheminots a prévenu qu’il n’y aurait "pas de trêve de Noël". "Maintenant il faut s’assoir à la table de discussions et reprendre le travail", a ajouté Mme Borne qui a voulu "rendre hommage aux agents qui travaillent".

Interrogée sur une vidéo montrant des grévistes invectivant des non-grévistes, elle a répondu que "la grève c’est un droit mais il faut respecter le droit de ce qui veulent aller travailler". "Le droit de grève existe, le droit de blocage, il n’existe pas", a-t-elle également réagi au sujet des blocages survenus jeudi au port de Marseille.

"Il y ades débordements (vis-à-vis des non grévistes, NDLR), je ne peux que le déplorer d’autant plus 75% des conducteurs ne sont pas concernés par la réforme", a-t-elle martelé.

La ministre a affirmé que "pour les 25% qui sont concernés, là aussi on est ouvert à donner le maximum degaranties sur le maintien des droits acquis avant le basculement" dans le nouveau système de retraites.